L’Evangile au quotidien, ces 30 derniers jours

L’Evangile au Quotidien vous propose de recevoir chaque matin par courrier électronique personnalisé, gratuitement et sans aucune contrainte (publicitaire ou autre), le texte de l’évangile du jour selon le calendrier fixé par l’Eglise catholique.



mercredi 20 septembre 2017

  • Jeudi 21 septembre 2017 : Lettre de saint Paul Apôtre aux Éphésiens 4,1-7.11-13.
    Frères, moi qui suis en prison à cause du Seigneur, je vous exhorte à vous conduire d’une manière digne de votre vocation : ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ; ayez soin de garder l’unité dans l’Esprit par le lien de la paix. Comme votre (...)

  • Jeudi 21 septembre 2017 : Psaume 19(18),2-3.4-5ab.
    Les cieux proclament la gloire de Dieu, le firmament raconte l'ouvrage de ses mains. Le jour au jour en livre le récit et la nuit à la nuit en donne connaissance. Pas de paroles dans ce récit, pas de voix qui s'entende; mais sur toute la terre en paraît le message et la nouvelle, aux limites du (...)

  • Jeudi 21 septembre 2017 :
  • Jeudi 21 septembre 2017 : Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 9,9-13.
    En ce temps-là, Jésus sortit de Capharnaüm et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de publicain (collecteur d'impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L'homme se leva et le suivit. Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs (...)

  • Jeudi 21 septembre 2017 : commentaire Benoît XVI
    « Il se leva et le suivit. » La concision de la phrase met clairement en évidence la promptitude de Matthieu à répondre à l'appel. Cela signifiait pour lui l'abandon de tout, surtout de ce qui lui garantissait une source de revenus sûre, même si elle était souvent injuste et déshonorante. À l'évidence, (...)

mardi 19 septembre 2017

  • Mercredi 20 septembre 2017 : Première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 3,14-16.
    Bien-aimé, je t’écris avec l’espoir d’aller te voir bientôt. Mais au cas où je tarderais, je veux que tu saches comment il faut se comporter dans la maison de Dieu, c’est-à-dire la communauté, l’Église du Dieu vivant, elle qui est le pilier et le soutien de la vérité. Assurément, il est grand, le mystère (...)

  • Mercredi 20 septembre 2017 : Psaume 111(110),1-2.3-4.5-6.
    De tout cœur je rendrai grâce au Seigneur dans l'assemblée, parmi les justes. Grandes sont les œuvres du Seigneur ; tous ceux qui les aiment s'en instruisent. Noblesse et beauté dans ses actions : à jamais se maintiendra sa justice. De ses merveilles il a laissé un mémorial ; le Seigneur est tendresse (...)

  • Mercredi 20 septembre 2017 :
  • Mercredi 20 septembre 2017 : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 7,31-35.
    En ce temps-là, Jésus disait à la foule : « À qui donc vais-je comparer les gens de cette génération ? À qui ressemblent-ils ? Ils ressemblent à des gamins assis sur la place, qui s’interpellent en disant : “Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé. Nous avons chanté des lamentations, et (...)

  • Mercredi 20 septembre 2017 : commentaire Saint Basile
    Frères, ne demeurons pas dans l'insouciance et le relâchement ; ne remettons pas toujours avec légèreté, à demain ou à plus tard, pour commencer à nous mettre à l'œuvre. « C'est maintenant l'heure favorable, dit l'apôtre Paul, c'est aujourd'hui le jour du salut » (2Co 6,2). Actuellement, c'est le temps de (...)

lundi 18 septembre 2017

  • Mardi 19 septembre 2017 : Première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 3,1-13.
    Voici une parole digne de foi : si quelqu’un aspire à la responsabilité d’une communauté, c’est une belle tâche qu’il désire. Le responsable doit être irréprochable, époux d’une seule femme, un homme sobre, raisonnable, équilibré, accueillant, capable d’enseigner, ni buveur ni brutal mais bienveillant, ni (...)

  • Mardi 19 septembre 2017 : Psaume 101(100),1-2ab.2cd-3ab.5.6.
    Je chanterai justice et bonté : à toi mes hymnes, Seigneur ! J'irai par le chemin le plus parfait ; quand viendras-tu jusqu'à moi ? Je marcherai d'un cœur parfait avec ceux de ma maison ; J'irai par le chemin le plus parfait ; quand viendras-tu jusqu'à moi ? Je marcherai d'un cœur parfait avec ceux (...)

  • Mardi 19 septembre 2017 :
  • Mardi 19 septembre 2017 : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 7,11-17.
    En ce temps-là, Jésus se rendit dans une ville appelée Naïm. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu’une grande foule. Il arriva près de la porte de la ville au moment où l’on emportait un mort pour l’enterrer ; c’était un fils unique, et sa mère était veuve. Une foule importante de la ville (...)

  • Mardi 19 septembre 2017 : commentaire Saint Ambroise
    Même si les symptômes de la mort ont enlevé tout espoir de vie, même si les corps des défunts gisent près du tombeau, cependant, à la voix de Dieu, les cadavres déjà prêts à se décomposer se relèvent, retrouvent la parole ; le fils est rendu à sa mère, il est rappelé du tombeau, il en est arraché. Quel est (...)

dimanche 17 septembre 2017

  • Lundi 18 septembre 2017 : Première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 2,1-8.
    Bien-aimé, j’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité, afin que nous puissions mener notre vie dans la tranquillité et le calme, en toute piété et dignité. Cette (...)

  • Lundi 18 septembre 2017 : Psaume 28(27),1ab.2.7.8-9.
    Seigneur, mon rocher, c'est toi que j'appelle : ne reste pas sans me répondre, car si tu gardais le silence, je m'en irais, moi aussi, vers la tombe. Entends la voix de ma prière quand je crie vers toi, quand j'élève les mains vers le Saint des Saints ! Le Seigneur est ma force et mon rempart ; à (...)

  • Lundi 18 septembre 2017 :
  • Lundi 18 septembre 2017 : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 7,1-10.
    En ce temps-là, lorsque Jésus eut achevé de faire entendre au peuple toutes ses paroles, il entra dans Capharnaüm. Il y avait un centurion dont un esclave était malade et sur le point de mourir ; or le centurion tenait beaucoup à lui. Ayant entendu parler de Jésus, il lui envoya des notables juifs (...)

  • Lundi 18 septembre 2017 : commentaire Saint Augustin
    Dans la lecture de l'évangile, nous avons entendu Jésus louer notre foi, jointe à l'humilité. Quand il a promis d'aller dans sa demeure guérir le serviteur du centurion, celui-ci a répondu : « Je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri (...)

samedi 16 septembre 2017

  • Dimanche 17 septembre 2017 : Livre de l'Ecclésiastique 27,30.28,1-7.
    Rancune et colère, voilà des choses abominables où le pécheur est passé maître. Celui qui se venge éprouvera la vengeance du Seigneur ; celui-ci tiendra un compte rigoureux de ses péchés. Pardonne à ton prochain le tort qu’il t’a fait ; alors, à ta prière, tes péchés seront remis. Si un homme nourrit de la (...)

  • Dimanche 17 septembre 2017 : Psaume 103(102),1-2.3-4.9-10.11-12.
    Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint, tout mon être ! Bénis le Seigneur, ô mon âme, n'oublie aucun de ses bienfaits ! Car il pardonne toutes tes offenses et te guérit de toute maladie ; il réclame ta vie à la tombe et te couronne d'amour et de tendresse. Il n'est pas pour toujours en (...)

  • Dimanche 17 septembre 2017 : Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 14,7-9.
    En effet, aucun d’entre nous ne vit pour soi-même, et aucun ne meurt pour soi-même : si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Ainsi, dans notre vie comme dans notre mort, nous appartenons au Seigneur. Car, si le Christ a connu la mort, puis la (...)

  • Dimanche 17 septembre 2017 : Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 18,21-35.
    En ce temps-là, Pierre s’approcha de Jésus pour lui demander : « Seigneur, lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ? Jusqu’à sept fois ? » Jésus lui répondit : « Je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à soixante-dix fois sept fois. Ainsi, le royaume (...)

  • Dimanche 17 septembre 2017 : commentaire Saint Jean-Paul II
    L'Église doit considérer comme un de ses principaux devoirs – à chaque étape de l'histoire, et spécialement à l'époque contemporaine – de proclamer et d'introduire dans la vie le mystère de la miséricorde, révélé à son plus haut degré en Jésus Christ. Ce mystère est, non seulement pour l'Église elle-même (...)

vendredi 15 septembre 2017

  • Samedi 16 septembre 2017 : Première lettre de saint Paul Apôtre à Timothée 1,15-17.
    Bien aimé, voici une parole digne de foi, et qui mérite d’être accueillie sans réserve : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs ; et moi, je suis le premier des pécheurs. Mais s’il m’a été fait miséricorde, c’est afin qu’en moi le premier, le Christ Jésus montre toute sa patience, (...)

  • Samedi 16 septembre 2017 : Psaume 113(112),1-2.3-4.5a.6-7.
    Louez, serviteurs du Seigneur, louez le nom du Seigneur ! Béni soit le nom du Seigneur, maintenant et pour les siècles des siècles ! Du levant au couchant du soleil, loué soit le nom du Seigneur ! Le Seigneur domine tous les peuples, sa gloire domine les cieux. Qui est semblable au Seigneur notre (...)

  • Samedi 16 septembre 2017 :
  • Samedi 16 septembre 2017 : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 6,43-49.
    En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : «Un bon arbre ne donne pas de fruit pourri ; jamais non plus un arbre qui pourrit ne donne de bon fruit. Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit : on ne cueille pas des figues sur des épines ; on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces. (...)

  • Samedi 16 septembre 2017 : commentaire Sainte Teresa de Calcutta
    S'il y a une chose qui nous assurera toujours le Ciel, c'est bien les actes de charité et de générosité dont nous aurons rempli nos existences. Saurons-nous jamais quel bien peut apporter un simple sourire ? Nous proclamons combien Dieu accueille, comprend, pardonne. Mais en sommes-nous la preuve (...)

jeudi 14 septembre 2017

  • Vendredi 15 septembre 2017 : Lettre aux Hébreux 5,7-9.
    Le Christ, pendant les jours de sa vie dans la chair, offrit, avec un grand cri et dans les larmes, des prières et des supplications à Dieu qui pouvait le sauver de la mort, et il fut exaucé en raison de son grand respect. Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance et, (...)

  • Vendredi 15 septembre 2017 : Psaume 31(30),2-3a.3bc-4.5-6.15-16.20.
    En toi, Seigneur, j'ai mon refuge ; garde-moi d'être humilié pour toujours. Dans ta justice, libère-moi ; garde-moi d'être humilié pour toujours. écoute, et viens me délivrer. Sois le rocher qui m'abrite, la maison fortifiée qui me sauve. écoute, et viens me délivrer. Sois le rocher qui m'abrite, la (...)

  • Vendredi 15 septembre 2017 :
  • Vendredi 15 septembre 2017 : Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 19,25-27.
    Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple (...)

  • Vendredi 15 septembre 2017 : commentaire Bienheureux Guerric d'Igny
    Quand Jésus s'est mis à parcourir les villes et les villages pour annoncer la Bonne Nouvelle (Mt 9,35), Marie l'accompagnait, inséparablement attachée à ses pas, suspendue à ses lèvres dès qu'il ouvrait la bouche pour enseigner. À tel point que ni la tempête de la persécution ni l'horreur du supplice (...)

mercredi 13 septembre 2017

  • Jeudi 14 septembre 2017 : Livre des Nombres 21,4b-9.
    En ces jours là, les Hébreux quittèrent Hor-la-Montagne par la route de la mer des Roseaux en contournant le pays d’Édom. Mais en chemin, le peuple perdit courage. Il récrimina contre Dieu et contre Moïse : « Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ? Était-ce pour nous faire mourir dans le désert, où il (...)

  • Jeudi 14 septembre 2017 : Psaume 78(77),3-4ac.34-35.36-37.38ab.39.
    Nous avons entendu et nous savons ce que nos pères nous ont raconté ; nous le redirons à l'âge qui vient, sans rien cacher à nos descendants : les titres de gloire du Seigneur, sa puissance et les merveilles qu'il a faites. Quand Dieu les frappait, ils le cherchaient, ils revenaient et se tournaient (...)

  • Jeudi 14 septembre 2017 :
  • Jeudi 14 septembre 2017 : Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 3,13-17.
    En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème : « Nul n'est monté au ciel sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme. De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé, afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle. Car (...)

  • Jeudi 14 septembre 2017 : commentaire Saint Jean Chrysostome
    C'est la croix qui a réconcilié les hommes avec Dieu, qui a fait de la terre un ciel, qui a réuni les hommes aux anges. Elle a renversé la citadelle de la mort, détruit la puissance du démon, délivré la terre de l'erreur, posé les fondements de l'Église. La croix, c'est la volonté au Père, la gloire du (...)

mardi 12 septembre 2017

  • Mercredi 13 septembre 2017 : Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens 3,1-11.
    Frères, si vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre. En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. Quand paraîtra le (...)

  • Mercredi 13 septembre 2017 : Psaume 145(144),2-3.10-11.12-13ab.
    Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais. Il est grand, le Seigneur, hautement loué ; à sa grandeur, il n'est pas de limite. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce et que tes fidèles te bénissent ! Ils diront la gloire de ton règne, ils parleront de tes exploits. Ils (...)

  • Mercredi 13 septembre 2017 :
  • Mercredi 13 septembre 2017 : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 6,20-26.
    En ce temps-là, Jésus, levant les yeux sur ses disciples, déclara : : « Heureux, vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous. Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés. Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez. Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent (...)

  • Mercredi 13 septembre 2017 : commentaire Bienheureux Paul VI
    Il importe de bien saisir le secret de la joie insondable qui habite Jésus et qui lui est propre... Si Jésus rayonne une telle paix, une telle assurance, une telle allégresse, une telle disponibilité, c'est à cause de l'amour ineffable dont il se sait aimé de son Père. Lors de son baptême sur les (...)

lundi 11 septembre 2017

  • Mardi 12 septembre 2017 : Lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens 2,6-15.
    Frères, menez votre vie dans le Christ Jésus, le Seigneur, tel que vous l’avez reçu. Soyez enracinés, édifiés en lui, restez fermes dans la foi, comme on vous l’a enseigné ; soyez débordants d’action de grâce. Prenez garde à ceux qui veulent faire de vous leur proie par une philosophie vide et trompeuse, (...)

  • Mardi 12 septembre 2017 : Psaume 145(144),1-2.8-9.10-11.
    Je t'exalterai, mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais ! Chaque jour je te bénirai, je louerai ton nom toujours et à jamais. Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour ; la bonté du Seigneur est pour tous, sa tendresse, pour toutes ses œuvres. Que tes (...)

  • Mardi 12 septembre 2017 :
  • Mardi 12 septembre 2017 : Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 6,12-19.
    En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze auxquels il donna le nom d’Apôtres : Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy, Matthieu, (...)

  • Mardi 12 septembre 2017 : commentaire Saint Ambroise
    Le Seigneur prie : non afin d'implorer pour lui, mais afin d'obtenir pour moi. Bien que le Père ait mis toutes choses à la disposition du Fils, le Fils cependant, pour réaliser pleinement sa condition d'homme, juge à propos d'implorer le Père pour nous, car il est notre avocat. Ne dressez pas des (...)