Adoration et Louange-Formation Novembre 2008

vendredi 24 octobre 2008
par  Benoit VAN DEN HOVE
popularité : 29%

Voici une retranscription de notes prises au vol au courant de l’enseignement sur l’adoration et la louange donné en novembre 2008. Cet article n’est pas un enseignement théologique mais une aide pour ceux qui veulent avancer dans l’adoration
Comment entrer dans une attitude de louange ?
Autant c’est facile de reprocher ou de pleurer, autant c’est difficile de faire un compliment ou de remercier. Jésus est heureux quand on vient avec de belles choses à lui dire. Il n’est pas en colère vis-à-vis des neuf lépreux qui ne sont pas revenus rendre grâce à Dieu alors qu’il s’agissait d’un si grand miracle mais Jésus est triste qu’on ne loue pas plus le Père pour ce qu’Il fait. N’oublions pas de rendre grâce pour les petites choses et nous saurons rendre grâce pour les grandes choses.
La création est un débordement d’Amour
Toute la création est un débordement de l’Amour de Dieu. Je suis donc un débordement de l’amour de Dieu. Ce ne sont pas les choses, les objets, l’argent qui me comblent. Je suis créé(e) pour être comblé(e) par Dieu. Je reconnais que le Seigneur me maintient par amour dans la vie or on se croit souvent suffisant à nous-mêmes et on ne remercie plus Dieu pour l’être étonnant que nous sommes. Je suis tellement précieux aux yeux de Jésus qu’Il est venu sur la terre pour guérir ce « petit rien » que je suis. Jésus disait à sœur Faustinne : « Tu peux tomber, je te poursuivrai tout le temps »
Lorsque nous louons, c’est pour toute la création et pour tous ceux qui ne louent pas ou ne remercient pas. Les psaumes sont une grande source d’inspiration pour la louange. Plus nous les lisons, plus nous les comprendrons.
L’Eucharistie est la louange parfaite
L’Eucharistie c’est un coin de ciel qui s’ouvre sur la terre. C’est aussi le lieu particulier de tous les saints, de la Vierge Marie, de nos défunts. Ne choisissons pas de privilégier le cimetière pour honorer nos défunts plutôt que d’aller à la messe. La priorité c’est l’Eucharistie pour prier nos défunts car c’est bien là que nous sommes plus proches d’eux. Participer à la messe, c’est être présent de tout son cœur, en chantant, en disant amen, …
Cette louange, nous pouvons la prolonger dans notre vie de tous les jours, dans toutes les petites choses du quotidien.
Louer dans la souffrance ?
Que se passe-t-il quand je suis dans la souffrance ? Puis-je louer le Seigneur dans la souffrance ?
Saint Jean qui a énormément souffert dit : « Réjouissez-vous sans cesse, recourez à l’oraison et à la prière ». Il faut louer tout le temps même la personne qui me fait souffrir. Il faut faire confiance en Jésus même si je souffre. Une maman veuve disait à ses quatre enfants : « Dieu s’est toujours occupé de nous, il continuera à le faire ». Aucune créature n’est en dehors de la Providence. Cette louange nous donnera la paix. Essayons d’être celui qui revient vers Dieu pour le remercier de nous avoir fait (nous, les voisins, les collègues, les amis, les parents, …).